L’architecture du package « Le Monde Vivant »

, par _Eric_

Introduction

Le package « Le Monde Vivant » a pour but de fournir aux webmestres un moyen de construire simplement un site dédié à un écosystème (ou plus précisément à un biote) donné. Le package est de base composé de trois plugins :

  • Taxonomie ; ce plugin fournit l’objet taxon, du règne au genre, ainsi que plusieurs services d’information taxonomique. Le but est de faciliter la construction d’une base de taxons (hors espèces) la plus élaborée possible en évitant les interventions manuelles ;
  • Espèces ; ce plugin fournit l’objet espèce et l’interface de gestion associée dans l’interface privée de SPIP. Tout objet espèce est lié à un taxon de genre qui est son parent dans l’arborescence taxonomique. Ce plugin utilise uniquement les services du plugin Taxonomie pour faciliter la création d’une espèce.
  • Écosystème ; ce plugin est un exemple d’interface publique pour présenter les objets espèce créés ;

Architecture

L’architecture fonctionnelle du package est illustrée ci-dessous.

Fonctionnement

Le plugin Taxonomie est la brique de base du package. Il fournit :

  • une couche « Services » composée d’une API de bas niveau encapsulant chaque service de taxonomie participant à la constitution de la base des taxons. Aujourd’hui, le plugin utilise le services ITIS, Wikipedia et CINFO. Néanmoins, c’est le service ITIS qui permet de constituer la majeur partie de la base de taxons.
  • une API « Taxonomie » qui a pour but d’être utilisée par les autres plugins pour charger, vider, lire ou modifier la base des taxons.
  • l’API SPIP standard pour l’objet Taxon.
  • une interface utilisateur dans la partie privée de SPIP pour gérer les règnes.

La base de taxons constituée par le plugin Taxonomie contient tous les taxons connus d’un règne donné (parmi Animalia, Fungi et Plantae) et appartenant à un rang taxonomique du règne au genre (en fait, seules les rangs majeurs sont utilisés).

A partir de cette base de taxons, le plugin Espèces permet de créer les espèces d’un règne donné. Pour ce faire le plugin propose une interface classique dans l’espace privé pour l’objet espèces et aussi une fonction d’importation à partir de fichiers ou de services web. Il s’appuie aussi sur l’API Taxonomie.

Enfin, le plugin Ecosystème propose un squelette générique pour les espèces d’un biote donné composé d’espèces d’un ou plusieurs règnes. Il est donc adapté à la visualisation de plantes, animaux et champignons. Pour cela il dispose d’une configuration accessible dans l’espace privé.