Plugin Taxonomie, éléments de taxonomie

, par _Eric_

Définition

Wikipédia donne la définition suivante de la taxinomie :


La taxonomie est une science, branche de la biologie, qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons afin de les identifier puis de les nommer et enfin de les classer et de les reconnaitre via des clés de détermination dichotomiques. Elle complète la systématique qui est la science qui organise le classement des taxons et leurs relations.


Quelque soit la méthode utilisée la taxonomie permet in fine de classifier les êtres vivants selon une arborescence de taxons dont une illustration simplifiée est fournie ci-dessous.

Le taxon

Un taxon (du grec τάξις / taxis, « placement », « mise en ordre ») est une entité conceptuelle qui est censée regrouper tous les organismes vivants possédant en commun certains caractères taxinomiques ou diagnostiques bien définis.

Le rang taxonomique

On nomme rang taxonomique chaque niveau hiérarchique de la classification scientifique du monde vivant, qui du règne (biologie) à l’espèce, forment les étages de la pyramide accueillant les taxons de la systématique.

La classification classique propose une hiérarchie codifiée en 7 rangs principaux (en gras dans la liste ci-après) et 5 rangs secondaires, présentée, dans l’ordre décroissant, de la façon suivante :

Monde vivant : règneembranchement, division ou phylumclasseordrefamille → tribu → genre → section → série → espèce → variété → forme

Des rangs supplémentaires (dits « intercalaires ») sont également admis en ajoutant les préfixes « sous- », « infra » ou « super » aux rangs principaux ou secondaires (superordre, sous-genre, infra-classe, etc.).

Le nom scientifique

Le nom scientifique (aussi appelé « nom latin ») est l’identifiant unique de tout taxon. Son écriture en latin lui donne son caractère universel ; il est toujours écrit en italique.

En fonction du rang du taxon, le nom scientifique peut être un simple mot (Ursidae) ou une combinaison (Prunus armeniaca). En simplifiant, Les principes de nommage est le suivant :

  • du règne au genre, les taxons portent un nom scientifique composé d’un seul terme latin écrit avec une majuscule ;
  • les espèces portent un nom scientifique composé de deux mots (Panthera leo), le premier appelé le « nom générique » écrit avec une majuscule et le second, « l’épithète spécifique » écrit en minuscule. Ce nom est aussi appelé nom binomial ;
  • les taxons de rang inférieur à l’espèce portent un nom scientifique composé de trois mots (Felis silvestris catus).

Le nom vernaculaire

Si le nom scientifique est unique et universellement compréhensible il ne reste accessible qu’aux seuls cercles d’experts. Dans la vie courante, le nom des taxons est défini dans la langue véhiculaire ou dans une langue vernaculaire (locale) assurant ainsi une vulgarisation des noms scientifiques.

Le nom vernaculaire est un nom usuel, en langue locale, donné à un taxon dans son pays ou sa région d’origine. Il peut donc désigner des taxons très différents selon le contexte (le terme « roussette » désigne à la fois un petit requin et une chauve-souris). Néanmoins, même si il est souvent ambigu, le nom vernaculaire a souvent la faveur dans la culture populaire.

Étant donné qu’il fait partie du langage courant, le nom vernaculaire ne prend pas de majuscule.

Le nom vulgaire

Le nom vulgaire ou nom commun est une nomenclature technique permettant la « traduction » du nom scientifique dans les textes en langue véhiculaire contribuant de fait à la vulgarisation scientifique. Ce nom vulgaire peut être calqué sur un nom binominal ou bien s’inspirer d’un nom vernaculaire mais il est souvent utilisé dans les ouvrages scientifiques ce qui le distingue du nom vernaculaire. Néanmoins le nom vulgaire n’est pas forcément unique.

La règle de la majuscule s’applique au premier mot du nom vulgaire à l’instar du nom scientifique. Néanmoins, pour les autres mots, cette règle est plus compliquée en français car suivant que l’épithète est un nom propre ou d’espèce ou un qualificatif il prend ou pas une majuscule.

Le nom normalisé

Le nom normalisé dans une langue vivante donnée est un nom précis unique pour désigner une espèce dans cette langue. Ces noms normalisés sont suffisamment précis pour remplacer les noms scientifiques, pour les espèces voire les sous-espèces. Le nom normalisé est soit calqué sur le nom scientifique, soit issu d’un nom vernaculaire ou d’un nom vulgaire.

Le choix est fait par une instance de normalisation, comme la Commission internationale des noms français des oiseaux (CINFO), afin d’être officiellement approuvé. Les noms normalisés forment de fait une nomenclature scientifique dans une langue donnée.

Citation d’auteurs et année de publication

La rigueur des publications scientifiques requiert que l’on fasse suivre le nom scientifique de la citation d’auteurs et de la date de publication (l’année suffit) de la description originale, éventuellement complétée de sa référence bibliographique.

Par exemple :

  • Panthera leo Linnæus, 1758 : sans parenthèse, le nom scientifique est resté celui d’origine choisi par l’auteur ;
  • Acinonyx jubatus (Schreber, 1775) : entre parenthèses, le nom scientifique a été modifié par la suite.

Il existe quatre catégories d’auteurs :

  • l’auteur du taxon d’origine.
  • l’auteur d’une nouvelle combinaison à partir du nom scientifique d’origine (changement de genre ou changement de rang taxinomique). Chaque recombinaison créant autant de synonymes.
  • l’auteur sanctionnant un taxon d’origine invalide.
  • l’auteur sanctionnant une recombinaison invalide.